Avec le Plan local d’éducation artistique et culturelle/PLEAC, les enfants des écoles maternelles et élémentaires créent avec les artistes pendant le temps scolaire.

En partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles/ Drac et l’Éducation nationale, le PLEAC se décline sous forme de projets, élaborés par un ou plusieurs enseignant(s) et un artiste ou une compagnie agréés par le ministère de la Culture, concrétisés par des ateliers de pratique avec les enfants.

Musique, danse, littérature, théâtre, cirque, arts plastiques, cinéma, photographie, architecture, arts culinaires… les élèves sont ainsi sensibilisés à de nombreux domaines artistiques et culturels. Au-delà de susciter l’éveil des enfants aux arts, l’ambition du PLEAC est de favoriser la construction de l’identité des jeunes et de concourir à leur socialisation dans la classe comme au dehors.

En fin d’année, les écoliers présentent ensemble l’aboutissement des projets réalisés.

Proposé et cofinancé par la Ville, la Direction Régionale des Affaires Culturelles/Drac et l’Éducation Nationale, le PLEAC est doté d’un budget de 30 000 € par an.

Les projets PLEAC 2019/2020

    • Tous les enseignants de l’école Anatole France II se sont associés à la sculptrice Gyslaine Marro autour du projet Semaine des arts. De mai à juin, les enfants réalisent une sculpture monumentale en carton, sur le thème de la mer.
    • A la maternelle des Terres Blanches, le travail s’articulera autour du thème « Dessine moi un bonhomme ». Du 2 au 16 mars l’illustrateur François Bouët dessine des personnages en classe avec les enfants avant de les reproduire sur l’un des murs de la cour de l’école, poursuivant le travail de fresque murale initié dans l’école depuis plusieures années.

  • Au sein de l’école élémentaires des Lavandins ce sera un atelier « Théâtre et arbre à souhait » que le professeur de théâtre Thomas Andros et les enseignants animeront jusqu’à fin avril. Ils auront à cœur de faire travailler les élèves sur leur corps et leur voix en les initiant au théâtre d’improvisation sur des textes et poèmes qu’ils auront préalablement choisis ensemble.
  • Les enseignants de l’école Anatole France 1 ont fait appel à l’association Etincelle pour un « Théâtre Forum »*. Entre avril et mai, toutes les classes seront réunies pour réflechir sur le vivre ensemble, particulièrement sur la gestion de conflits, des émotions et l’amélioration de la communication.

    *Au sein de cette dynamique réflexive, les spectateurs sont aussi acteurs et cherchent des solutions à la situation proposée.

Retrouvez le détail de ces dispositifs sur www.frontignan.fr