Signature du Pacte par les deux têtes de liste, Vincent Bouget et Jo Menut (© Nîmes Citoyenne à Gauche)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dimanche matin, les militants de « Nîmes Citoyenne à Gauche » ont signé, dans le cadre des élections municipales de mars prochain, le « Pacte pour la Transition ».

Le « Pacte pour la Transition » est proposé aux différents candidats aux élections municipales de mars 2020, il impose de s’engager sur au moins 10 mesures concrètes des 32 mesures « pour des communes plus écologistes, plus solidaires et plus démocratiques » que comprend le Pacte.

Pour le collectif Nîmois, la signature de ce Pacte était nécessaire, car « il y a urgence à agir et que chacun doit faire sa part : citoyens, collectivités territoriales, élus, entreprises », « parce que Nîmes Citoyenne à Gauche est résolument écologiste et aspire à une ville solidaire », « parce que nous souhaitons impliquer les habitants du territoire dans les décisions politiques » et « parce que l’échelon local est primordial pour mettre en œuvre la transition écologique ».

Dans le cadre du Pacte, la liste « Nîmes Citoyenne à Gauche » souhaite « arrêter le développement de la perméabilisation des sols », « mettre fin au développement de nouvelles grandes surfaces commerciales », « favoriser l’accès à un logement digne et abordable pour tous », « donner la priorité aux mobilités douces et renforcer l’attractivité des transports en commun », et surtout « impliquer les habitants dans les prises de décisions ».

« Nîmes Citoyenne à Gauche » propose une 33e proposition : « La sobriété numérique »

Aux 32 propositions existantes, la liste menée par Vincent Bouget et Jo Menut souhaite en ajouter une 33e, la « sobriété numérique », les militants de « Nîmes Citoyenne à Gauche » propose ainsi d’organiser « un grand débat public sur l’utilisation du numérique », de « mener une réflexion avec la communauté éducative autour de l’utilisation du numérique » et d’initier « un festival International de la contre-culture numérique ».

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Le festival Scène d’Expression Végétale Ephémère s’ouvre (en avance) sur « L’arbre : le lien du sol au ciel »

Une conférence pour amorcer en douceur, la 4e édition du festival Scène d’Expression Végétale Ephémère |S|E|V|E| qui se déroulera du 15 au 17 octobre prochain autour de la thématique de...

Jean-Marc Oluski, Président du Medef Montpellier, Matthieu Ourliac, Président du Medef Béziers, André Deljarry Président de la CCI Hérault et Grégory Blanvillain, Président de la CPME Hérault (©JPV)

CCI Hérault : André Deljarry candidat à sa succession pour « lancer ici et maintenant un cycle de développement économique pérenne »

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont des établissements publics de l’État gérés par des chefs d’entreprise élus. En cette fin d’année 2021, et pour cinq ans, les dirigeants...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES