Le collectif citoyen, Nous Sommes lance une « plateforme d’emprunt populaire » pour financer sa campagne des municipales.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Nous Sommes réaffirme son ambition écologique et insoumise

Après avoir recueilli près de 25.000€ via des dons, le mouvement municipaliste ouvre une plateforme de prêt, afin de « contourner l’impossibilité pour une formation citoyenne comme Nous Sommes de contracter un emprunt bancaire. »

Estimée à 120 000€, la campagne de Nous Sommes représenterait 50% du plafond de dépenses fixé par la préfecture de l’Hérault.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Pour Alenka Doulain, « si aujourd’hui, on veut changer Montpellier, il faut changer la Métropole »

Transparents sur le financement de leur campagne, les militants de Nous Sommes ont décidé de communiquer la répartition de leurs frais de campagne entre « les dépenses dîtes de fonctionnement (le loyer et les charges de notre local de campagne ou encore les honoraires de comptables), les dépenses de communication (impression, communication audiovisuelle) et les dépenses pour nos actions de mobilisation populaire (les agoras, actions directes, outils numériques, locations de salles). »

Cette plateforme numérique d’emprunt populaire a été mise à disposition par La France insoumise, qui soutient la liste pour les municipales. Elle est accessible sur son site web ici : https://noussommes.org/soutenir-la-campagne/. Le mouvement NousSommes s’attend à récolter 60.000€ via son emprunt.