Exposition "Permafrost, les formes du désastre" au MOCO-Panacée
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

MO.CO Panacée convie le public à la nouvelle exposition « Permafrost, les formes du désastre », du 1er février au 3 mai 2020. 

Nicolas Lamas

34 œuvres. 11 artistes. Cyber-jardin mort. Vestiges des désastres humains. L’exposition Permafrost plonge le public dans un monde qui refléterait peut-être les lendemains obscurs et dénaturés de l’humanité. La catastrophe écologique est le moteur même de la démarche. En quoi la prise de conscience écologique génère une nouvelle façon de penser ? De créer ? Puisque le désastre détruit, comment reconstruire à partir de l’apocalypse ?  À travers leurs créations, les artistes ont cherché à explorer ces pistes de réflexion.

Cette exposition fait écho à la 16e Biennale d’Istanbul (exposition d’art contemporain, qui a lieu tous les deux ans depuis 1987) et elle met en lumière les pensées créatives de Deniz Aktaş, Ozan Atalan, Nina Beier, Dora Budor, Rochelle Goldberg, Eloise Hawser, Max Hooper Schneider, Nicolas Lamas, Pakui Hardware, Michael E. Smith, Laure Vigna. Grâce à la scénographie de lumière mise en place dans l’espace des expositions, le visiteur passera du glacier au brasier.

Comment sera notre cyber-futur ?

Nina Beier

Squelette de buffle, barre de « Mars » sur des morceaux d’asphaltes, sculpture grecque blanche immaculée sur machines informatiques éventrées, masses informes pileuses, sac à dos avec arrête de poisson à l’intérieur, livres connectés : où trouver logique dans une telle hétérogénéité ?

Pourtant, toutes ces œuvres s’inscrivent dans une même dimension. Celle d’un futur incertain ou siège désespoir et vide. Elles remettent en question la surconsommation, le massacre animalier, les conséquences du monde virtuel et informatique.  Ces artistes venus des quatre coins du monde (Allemagne, Turquie, États-Unis, Londres) dépeignent cette problématique par leur propre singularité : aux visiteurs de les interpréter à leur convenance.

Infos pratiques : Exposition « Permafrost, les formes du désastre » | du 1er février au 3 mai 2020 | MO.CO PANACEE | Entrée Libre

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES