Pourquoi ne pas entamer cette nouvelle décennie sous des airs de jazz ? 

VOIR AUSSI : Sommières : Les incontournables « Trad’Hivernales » reviennent du 15 au 19 janvier 2020

Depuis 1993, le festival « Jazz à Junas » anime la ville de Vauvert et de Junas sous ses harmonies endiablées. En 2001, l’association à l’origine de cet événement musical commence à mettre en place des concerts à l’année dans toute la région. Sa mission est de promouvoir la musique jazz en Occitanie, en donnant visibilité à des artistes régionaux ou de renommée plus large.

Voici les trois dates à ne pas manquer pour ce début 2020 !

  • Jeudi 16 janvier à Sommières au Jazz Corner Café :  Concert de Bernard Lubat à 20h30
    « Musicalement Parlant », est un concert qui mêle l’humeur, l’humour, l’humanité, l’humidité. L’artiste joue avec les mots et la musique, sous des airs jazzy. Cet événement a été fondé dans le cadre du Festival « Les Trad’hivernales 2020 » en partenariat avec l’Association Coriandre et le Jazz Corner Café de Sommières.
    Tarif : 8 euros

https://www.youtube.com/watch?v=2AiXwpKMBqc

  • Jeudi 30 janvier à Montpellier au Cinéma Utopia : Diffusion du film Women In Jazz à 20h
    La musique prend place sur grand écran avec « Women In Jazz », un film de Gil Corre réalisé il y a 20 ans. Cette réalisation retrace les portraits croisés de près de vingt musiciennes qui tentent de se faire un nom au Panthéon du Jazz, dans la jungle de New York, dans un domaine artistique exclusivement masculin. Ce film documentaire expose les témoignages sincères de ces femmes dans le monde du Jazz. Le réalisateur sera présent pour une séance débat après la diffusion, accompagné du mouvement HF (vers l’égalité des Hommes et Femmes dans les arts et la culture.)
    Tarif : 6.50 euros (tarif plein) – 4.50 euros (abonnement)
    .
  • Vendredi 7 février à Alès au Cratère Scène Nationale : Concert de Kenny Garret Quintet à 20h30
    Pour une fin de semaine agréable, l’auditoire pourra se détendre avec l’un des meilleurs musiciens de jazz de sa génération : Kenny Garret ! Le musicien rejoint le Duke Ellington Orchestra à l’âge de 18 ans et entame ensuite une carrière fulgurante en jouant avec les plus grands du domaine (Elvin Jones, Ron Carter, McCoy, Tyner, et bien d’autres encore !). Influencé par le hard bop et la pop funky, il garantit à son public, une immersion dans la transe.
    Tarif : 18,50 euros

https://www.youtube.com/watch?v=6gJ-wHKL_UI

Infos pratiques : billetterie sur Jazzajunas.fr