La crise sociale que nous connaissons maintenant depuis plusieurs mois se mue en une véritable crise démocratique.

Semaines après semaines, les sondages confirment l’hostilité des français·es envers la réforme des retraites imposée par le gouvernement.
Cette hostilité de l’opinion publique se traduit par une mobilisation populaire, massive et durable :
  • plus d’un mois de grève à la SNCF et des arrêts de travail toujours nombreux dans l’ensemble des secteurs de l’économie,
  • une unité syndicale qui ne faiblit pas,
  • des cortèges qui rassemblent des centaines de milliers de manifestant·e·s dans tout le pays.
Un gouvernement démocratique ne doit pas aller à l’encontre de la volonté populaire. 
Un gouvernement démocratique se doit de prendre en compte la parole des citoyen·ne·s et leur désir légitime de vivre une retraite digne et heureuse.
Pour mettre fin à cette pagaille antidémocratique, pour imposer aux élu.e.s de rendre des comptes à celles et ceux qui les élisent,  #NousSommes donnera la voix à mi-mandat aux habitant·e·s de Montpellier en instaurant le referendum révocatoire des élu·e·s.
Pour protéger nos retraites et notre démocratie, #NousSommes appelle l’ensemble des citoyen·ne·s à participer massivement à la manifestation montpelliéraine, le jeudi 9 janvier à 14h00 (départ place de Zeus).