[VIDÉO] Samedi 14 décembre, Jean-Louis Roumégas lançait « officiellement » sa campagne au Parc Clémenceau.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Primaire citoyenne d’EELV, Clothilde Ollier l’emporte

Pour le candidat aux municipales, c’est l’enjeu qui impose sa candidature face à celle de la candidate « officielle » d’EELV, Clothilde Ollier, celui du changement climatique. Un enjeu crucial avec la « folie de la bétonisation qui a pris Montpellier et qui menace les espaces verts de la Ville, comme le Parc Montcalm. »

Annonce - Pub - Advertisement

L’ancien candidat malheureux de la primaire ouverte d’Europe Écologie – Les Verts est aujourd’hui tête de liste sous les couleurs de « L’écologie pour tous ».

Une candidature qui est, aujourd’hui, nécessaire pour mettre fin au « règne des promoteurs immobiliers » et au « dogme de la croissance », au sein d’une « métropole qui doit devenir multipolaire ».

Pour ce faire, celui qui s’est mis en congé d’EELV, entend, tout à la fois, répondre aux enjeux « formidables » des déplacements, par une priorité mise sur l’attractivité des transports à contrario de leur gratuité, un « Plan Marshall de la rénovation », pour mettre fin aux « passoires thermiques », avec un financement avec « garantis publics », pour isoler les habitations, une végétalisation de la Ville combinée à une désartificialisation des sols, un grand « pacte alimentaire », « pour pouvoir produire et manger localement et bio » basé sur la création de fermes urbaines et périurbaines, sans oublier pour autant la sécurité, avec une augmentation des moyens de la police municipale et une redéfinition de sa mission.

Au-delà de ces thématiques, le programme de cette nouvelle liste reste encore à écrire, avec des réunions de travail, une tournée des « 23 quartiers » (lieux de vie) de Montpellier qui débutera le 6 janvier, et deux forums publics, qui se dérouleront respectivement fin janvier et en février.

Interview de Jean-Louis Roumégas, à l’occasion du lancement de sa liste « L’écologie pour tous »

Le 12 octobre 2019, Clothilde Ollier était désignée tête de liste aux élections municipales à Montpellier. Après une courte campagne, 788 voix ont été exprimées par les Montpelliérains, avec 413 voix pour Clothilde Ollier et 372 voix pour Jean-Louis Roumégas (et 3 nuls). Un mois après le scrutin, l’ancien député de la 1re circonscription de l’Hérault dénonçait une primaire dévoyée par le vote d’une centaine de militants socialistes et annonçait ne pas participer à la liste menée par Clothilde Ollier.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Clothilde Ollier donne « carte blanche » à François Vasquez, sur le dossier Amétyst

Face à la liste officielle d’EELV, il devrait donc y avoir, au moins une deuxième liste se revendiquant écologiste en mars prochain. Un scénario qui pourrait rebattre les cartes des prochaines municipales.

Annonce - Pub - Advertisement