La présence du mouvement #NousSommes dans la mobilisation massive du 5 décembre à Montpellier n’a échappé à personne. Plus de 400 personnes du mouvement y ont participé, pour dénoncer bien sûr la réforme des retraites, incertaine et injuste, et plus largement la politique néolibérale de notre gouvernement qui ruine nos solidarités et fragilise nos avenirs.  

Nous nous alarmons du manque de courage de nos élus locaux, que nous n’avons pas vu au coté des populations qui les ont pourtant mandatés pour les représenter.

La ville peut être un bouclier social, de nombreux dispositifs municipaux peuvent pallier la précarisation des habitants d’une ville. C’est l’ambition du mouvement populaire NousSommes qui porte une proposition forte : une mutuelle communale montpelliéraine.

Nous refusons qu’une partie grandissante de notre population renonce aux soins pour des raisons financières, particulièrement les jeunes, les personnes sans emploi et les personnes âgées. Ce sont aujourd’hui 15 000 montpelliérain.e.s qui n’ont pas de complémentaire santé et ce malgré la baisse constante des niveaux de remboursement du régime général de Sécurité Sociale.

Pour ne pas avoir à subir une société dépossédée de son humanité et de sa dignité, nous serons de nouveau présents dans la rue demain, et donnons rendez-vous à la presse et aux manifestants pour discuter de la mise en œuvre de cette mutuelle complémentaire maladie municipale, tel que prévu dans notre programme.

(750 communes en France proposent ce service à leurs habitants, les économies réalisées par un particulier peuvent aller jusqu’à 60 %.) 

#NousSommes