Dans le cadre du 80e anniversaire de la Retirada, la Maison de la Région de Nîmes présente une exposition sur les « Espagnols dans les camps » du 12 au 28 décembre 2019. 

Cette exposition, en mémoire aux Espagnols prisonniers des camps, a été rendue possible grâce aux membres du conseil d’administration du Mémorial du Camp de Rivesaltes et les membres du conseil régional. 14 communes et 9 départements de la Région Occitanie et des Pyrénées-Orientales partagent ce pan de l’histoire. Ainsi, un mémorial se devait donc d’être mis en place. Les photographies démontrées sont issues du Fonds Photographique de Paul Senn. Elles proviennent du Musée des Beaux-Arts de Berne (Suisse).

L’exposition sera constituée de 14 portraits photographiés par Paul Senn, photo reporter suisse qui a couvert la guerre d’Espagne et ses suites de 1938 à 1942, sur les routes de l’exil et dans les camps. Chacun des portraits sera associée à la parole d’un témoin comme Miguel Aznar, Maria Bagaria Jover, Noria Mor et bien d’autres encore.

Le vernissage est prévu le jeudi 12 décembre à 18h. Des extraits de témoignages d’internés seront lus à cette occasion.

Le contexte historique

De 1936 à 1939, l’avancée progressive et la victoire des troupes franquistes lors de la guerre d’Espagne, entraîne un exode rural. Sur les routes, marchent prés d’un demi-million de Républicains espagnols et leurs familles en direction du territoire français.

Cet exode, appelé « Retirada », amène les Espagnols a franchir les Pyrénées dans de terribles conditions. Ces combattants de la liberté, jugés indésirables par la France, seront par la suite internés dans des camps où ils subiront la faim, la maladie et l’humiliation.

Infos pratiques : Exposition « Les Espagnols dans les camps », du 12 au 28 décembre 2019 à la Maison de la Région de Nîmes (3 place des Arènes 30000 Nîmes), entrée gratuite, horaires : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.