La réforme proposée par le gouvernement est certainement la pire de ces 30 dernières années.

Tout le monde serait perdant : tous les secteurs d’activités, du privé comme du public, les ouvriers comme les cadres, les femmes, les précaires, les jeunes, les salariés affiliés au régime général comme ceux dépendant de régimes spéciaux et les non-salariés.

Le 5 décembre, nous soutenons l’appel à la grève de l’intersyndicale et serons présents dans les cortèges en Région.

A notre niveau, nous contribuerons à alimenter le débat politique avec les propositions du PCF pour une réforme des retraites digne du 21éme siècle, basée sur le partage des richesses produites, sur la mise en responsabilité du patronat pour développer l’emploi et les salaires et sur la prise en compte de l’allongement de la durée de vie comme étant un atout et non un coût.