Alternative Sétoise organise mardi 22 octobre et jeudi 24 octobre 2019, deux moments d’échange autour des problématiques relative à la gestion de l’eau, à la fois en tant que ressource rare et en tant qu’espace.

Alternative Sètoise est un collectif, constitué d’associations, de collectifs tels que La Fabrique citoyenne, Sèt’ensemble et Sète à Babord, et soutenu par Europe Écologie Les Verts, La France insoumise et le Parti communiste français. Le collectif présentera une liste, aux prochaines élections municipales de mars 2020.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Sète, « Alternative sétoise » Véronique Calueba est tête de liste

Mardi 22 octobre, le collectif invite les citoyens à débattre de la gestion de l’eau avec Henri Loison, le président du Comité des Usagers du Bassin de Thau du Cycle de l’Eau.

Le 1er janvier prochain, la gestion de l’eau deviendra une compétence de l’agglomération. Face à ce changement, le collectif présentera, mardi soir, ses propositions à l’ensemble pour les municipales dans le bassin de Thau.

Le collectif présentera aussi pour l’occasion, quelques-unes des questions qu’il souhaitera porter en mars prochain : « quelle maîtrise des ressources naturelles voulons-nous ? Avec quels leviers de redistribution, tels que les premiers m/3 gratuits, par exemple ? L’eau : un bien en commun ? »

Jeudi 24 octobre, Alternative Sétoise invitera les Sétois à un pique-nique sur le quai d’Alger pour débattre, s’exprimer, s’informer sur la présence des bateaux de croisières et leurs impacts sur la santé, l’environnement, l’économie du port, le tourisme.

VOIR AUSSI : Sète, quel air respirent les citoyens ?

Aujourd’hui, la gestion du port relève de la région Occitanie, pourtant la question concerne tous les habitants. Ce sera l’occasion pour les participants de réfléchir ensemble sur : « quel port voulons-nous ? Un port propre et démocratique ? Quelle politique portuaire voulons-nous ? De quels leviers disposons-nous ? »

Infos pratiques : Mardi 22 octobre à 18h30 au Saint Clair (1, quai Maximin Licciardi) : Eau : retour en régie publique ?
Jeudi 24 octobre à 12h30 sur le quai d’Alger : La croisière abuse ?