Dans un communiqué daté du 3 octobre, le mouvement citoyen #NousSommes prend acte du : « refus catégorique de EELV Montpellier d’en finir avec la tambouille et les vieilles méthodes. » 

Ce refus est, selon eux le résultat du choix d’EELV Montpellier « Entre recyclage électoral et transition citoyenne, EELV a fait son choix pour les municipales »

Concernant la primaire politicienne EELV, le mouvement citoyen #NousSommes parle d’une : « primaire entre caciques à recycler, »

Après les déclarations publiques de la responsable d’EELV Montpellier refusant de prendre des mesures garantissant la régularité des votes, ce nouvel épisode démontre une fois de plus, la détermination d’EELV Montpellier à se replier sur soi et la volonté d’interdire aux citoyens d’agir librement en faveur de Montpellier et de l’écologie.

Ces pratiques d’un autre temps ne sont pas au niveau de ce qu’attendent les montpelliérains en matière de transition écologique et citoyenne.

Montpellier Ecologie appelle au rassemblement des citoyens en faveur d’une écologie du quotidien. Dés aujourd’hui, nous proposons au mouvement citoyen #NousSommes une rencontre afin d’étudier ensemble la meilleure façon de répondre à l’urgence écologique et citoyenne indispensable.

Thierry Teulade
Montpellier Ecologie