Mis à jour, vendredi 20 septembre à 7h48
Compte tenu de l’annonce d’un épisode cévenol le samedi 21 septembre, le lancement de campagne est reporté au samedi 28 septembre à 11 heures.
Le lieu sera précisé ultérieurement.

Après sa première proposition sur la gratuité des transports en commun, pour les habitants de Montpellier Méditerranée Métropole, le Président du groupe d’opposition municipal « La Gauche pour Montpellier » lance sa campagne, samedi 21 septembre 2019.

VOIR AUSSI : Le Rendez-Vous avec Michaël Delafosse : « nous devons maîtriser la destinée de notre espace commun, Montpellier »

Le lancement prévu a 11 heures, place Henri Krasucki, quartier Boutonnet, doit servir, selon le conseiller départemental à retrouver « le chemin du collectif, portons une nouvelle ambition pour Montpellier. »

Il s’agit, pour le candidat, à six mois de l’échéance électorale, « d’ouvrir le débat et d’échanger avec les montpelliérain(e)s autour d’idées et de propositions issues des rencontres et des concertations engagées depuis 18 mois. »

Révolutionnaire ?

Le candidat socialiste a, malicieusement, choisi la date anniversaire de la proclamation de la République après la victoire de Valmy pour lancer sa campagne « officielle ».

Appel du pied aux militants de la gauche radicale ou « simple » rappel historique d’un professeur d’histoire-géographie ? Affaire à suivre…