Puisque l’été n’interdit pas de parler de poésie, la chaleur, presque étouffante, devrait être le moment idéal pour découvrir les « Métaphores » frappantes, de Jamel Mouaouya.

Le poète montpelliérain, récidive après La guerre des mots et Les mots de mer, et propose une veillée en soi-même, à la recherche des traces des instants mémorables, durables qui ancrent nos esprits chancelants.

Un recueil d’écriture, à la recherche du temps perdu, limpide, un concentré rafraichissant sur les fugaces souvenirs qui étrillent l’existence.

Annonce - Pub - Advertisement

Extrait

Les nuits
« Je vieillis de seconde en seconde
L’aiguille du pendule me pend
Autant chercher l’instant dans une meule
De foin, je reste sous ce corps à rêvasser
D’une nuit fluide une nuit dans le passé
Il y a bien un siècle
Me tourne la pluie nous mouillant les yeux
Le sentiment est comme un arbre, trop de choses
Le tourmentent.
»

Infos pratiques : Métaphores de Jamel Mouaouya, Éditions du Panthéon, disponible depuis le 12 juillet 2019, 40 pages, 8,90 €.

Annonce - Pub - Advertisement