Montpellier. Attention aux décibels, pour le plaisir de la fête, la ville accueille Tohu Bohu sur la place de sa mairie du 22 au 25 juillet. Paillote ou salle de concert en plein air : trois plus une, des soirées musicales gratuites qui rythmeront l’édition 2019 du Festival Radio France.

La scène underground

8 ans déjà, Tohu-Bohu est né en 2001. Mettre en lumière, des artistes issus de la scène underground qui n’ont jamais joué à Montpellier, c’est le but. Et l’édition 2019 garde cet objectif : faire découvrir gratuitement au public montpelliérain, les artistes électroniques les plus créatifs du moment.

PROGRAMME :

Lundi 22 juillet – Parvis de l’Hôtel de Ville – Place Georges Frêche – 19h -#Techno Avalon Emerson (Berlin) DJSET – Sa techno serait  » la plus prometteuse du moment « . Avalon a passé plusieurs années à San Francisco où elle découvre la techno et les soirées  » warehouse « , avant de poser ses valises à Berlin. cette artiste propose un récit intemporel avec un morceau d’âme de la house américaine. Judaah (Marseille) – Judaah mêle de manière habile dub, house, techno, acid, jungle ou breakbeat et propose une vision parfois expérimentale et à contre-courant des musique électroniques.

Annonce - Pub - Advertisement

Mardi 23 juillet – Parvis de l’Hôtel de Ville – Place Georges Frêche – 19h – #Techno  @R O S H (dj Londres) R.O.S.H. est un ingénieur du son anglais qui propose des mix précis et efficace. Dr. Rubinstein (dj Berlin) – en fait c’est Marina Rubinstein. Née en Russie et élevée à Tel-Aviv, elle vit à Berlin. Ses sets naviguent aux confins de la techno, du breakbeat et de l’acid house.
Mercredi 24 juillet – Parvis de l’Hôtel de Ville – Place Georges Frêche – 19h – #Techno Deena Abdelwahed (dj Tunisie) Une Tunisienne extraordinaire : Deena Abdelwahed. Elle s’emporte au-delà des limites habituelles. Ce n’est pas de l’électro saoul, c’est de l’electro de talent, une techno moderne, riche, innovante et décomplexée. Cornelius Doctor & Tushen Raï (dj Lyon) À découvrir l’improbable dark disco, new wave, acid, avec les musiques folkloriques de trance, arabes, africaines, ou indiennes.
Jeudi 25 juillet – Salle Pasteur au Corum à partir de 17h30, entrée libre. Vassilena Serafimova & Chloé, un projet musical insolite de musique minimaliste, c’est la rencontre poétique de l’acoustique et de l’électronique. Ensemble, Chloé et Vassilena Serafimova ont fusionné leur univers pour une création originale influencée par le compositeur et musicien new-yorkais Steve Reich, pionnier de la musique minimaliste dans les années 70.
Annonce - Pub - Advertisement