Le président du Montpellier HSC, Laurent Nicollin, vient de déclarer qu’il lâcherait le club de football, si le nouveau stade de Montpellier ne voyait pas le jour.

Les organisations signataires s’insurgent contre ce chantage. C’est inacceptable.
Nous réitérons notre demande d’un référendum d’initiative local (http://ric-stade-montpellier.fr/) afin d’avoir un débat démocratique sur l’opportunité d’un nouveau stade à Montpellier. Les habitant.e.s de Montpellier et de sa métropole doivent pouvoir décider.
Il est pour nous inacceptable que les politiques publiques sur la métropole de Montpellier soient dictées par les caprices d’un multi-millionnaire, quel qu’il soit, et non par l’intérêt général. Nous payons alors décidons !

Premiers signataires :

La Carmagnole, Attac, Nouveau Monde, I-boycott Montpellier, Alternatiba Montpellier Hérault, Citoyens pour le Climat, Projet Citoyen 34, La Brasserie des Idées.
Annonce - Pub - Advertisement