Les urnes ont parlé. Avec 13,5 % des voix au niveau national la liste Europe Ecologie crée la surprise et dépasse largement les sondages les plus favorables. Cela vient confirmer ce que l’on sentait sur le terrain : les citoyens considèrent que les politiques menées ne sont pas à la hauteur des enjeux. Ils attendent un passage à l’acte avec des solutions concrètes pour le climat, la santé, la biodiversité.

Les écologistes portent donc aujourd’hui l’espoir : pour ceux qui refusent qu’on continue à foncer dans le mur au nom d’intérêts économiques de courte vue, pour ceux qui refusent le repli identitaire, l’écologie est porteuse de l’alternative : un nouveau modèle de société en harmonie avec la Planète et avec tous ceux qui l’habitent.

Les écologistes ont donc une responsabilité : le résultat des européennes est l’occasion d’un nouveau départ. Il s’agit maintenant de rassembler plus encore et de passer à l’acte en mettant en œuvre des solutions concrètes efficaces et justes, qui permettent à tous de vivre mieux.

Annonce - Pub - Advertisement

Les prochaines élections municipales seront l’occasion de ce passage à l’acte au niveau local, là où nous pouvons le mieux commencer à reprendre en mains nos destins.

A Montpellier, la liste menée par Yannick Jadot réalise un des meilleurs scores de France avec 19,37 % des voix, en deuxième position juste derrière LREM. Notre responsabilité est d’autant plus grande.

Nous devons rester unis sur un seul objectif : travailler avec modestie et détermination, pour dépasser le cadre des partis et construire avec tous les montpelliérain(e)s qui le souhaitent un vaste rassemblement citoyen pour l’écologie.

Jean Louis Roumégas
Europe Écologie-Les Verts – EELV – Montpellier

Annonce - Pub - Advertisement