Ce mercredi 22 mai, une intersyndicale élargie a réuni des représentants des organisations CGT Éduc’action 34, SNES-FSU 34, SNUDI-FO 34 et SUD éducation 34 ainsi que des représentants de l’AG des personnels de Montpellier, des Stylos rouges et des Gilets Jaunes.

Les participants ont tous partagé le constat de la gravité des attaques menées contre le service public d’éducation par l’actuel gouvernement. Considérant que la Loi Blanquer, parcoursup, les réformes du lycée, du bac, de la voie professionnelle, de la Fonction Publique et des retraites constituent des régressions historiques, ils conviennent tous de l’urgence et de l’absolue nécessité de les combattre.

Depuis plusieurs mois la mobilisation des personnels et des parents s’est développée et renforcée : réunions publiques, interpellations d’élu-e-s, grèves, manifestations… Malgré toutes les oppositions exprimées, le gouvernement n’a répondu que par le mépris et la répression : sanctions administratives, menaces, interpellations de collègues en manifestation…

Annonce - Pub - Advertisement

Dans ce contexte, nous considérons qu’il faut construire un véritable rapport de force pour empêcher le gouvernement de poursuivre sa politique délétère de destruction du service public d’Éducation nationale qui est un bien commun.

Afin de faire reculer le gouvernement, de nombreuses pistes ont été évoquées telles que la multiplication des AG de secteur et des heures d’information syndicale unitaires pour informer la profession et les parents des dangers des réformes en cours ; la tenue d’une grande réunion unitaire de mobilisation ; ou encore la possibilité d’appeler à la grève pendant la période des examens.

Conscientes de l’enjeu, les organisations CGT Éduc’action 34, SNES-FSU 34, et SUD éducation 34 ainsi que des représentants de l’AG des personnels de Montpellier, des Stylos rouges et des Gilets Jaunes prévoient de se revoir le mercredi 29 mai à 14h30. Cette nouvelle intersyndicale élargie, à laquelle nous invitons à nouveau l’ensemble des organisations syndicales de l’éducation et des collectifs de lutte, aura pour objectif de définir des mots d’ordre et des modalités d’action unitaires pour gagner sur nos revendications.

Annonce - Pub - Advertisement