Sportive de haut niveau et maire-adjointe de Frontignan au sport et aux loisirs de pleine nature, Caroline Suné réagit à l’article paru dans Midi-Libre sur le palais des sports :

« Je suis abasourdie par le projet sportif de l’agglo. Faire un palais des sports à 20M€ pour l’élite, interdit aux scolaires et aux écoles de sport au lieu de se lancer dans un plan piscine à Gigean, Frontignan et Mèze pour tous les enfants du bassin de Thau, c’est un gaspillage aberrant. À l’agglo, ils vivent dans une bulle, éloignés des priorités des habitants et du service public. À ma connaissance, le volley-ball n’a jamais sauvé de la noyade ! »