Nîmes fait son carnaval pour le climat

L’association Citoyens pour le climat et le collectif Nîmes en transition organisent ce samedi, à l’instar de nombreuses villes en France une grande journée de mobilisation pour le climat.

Après la réussite de la marche du 8 décembre, les collectifs et associations vont se retrouver de nouveau pour un après-midi festif et joyeux, car en plus de la marche, ils ont préparé un carnaval pour le climat. Derrière la bonne humeur affichée, les revendications n’en sont pour autant pas moins là. En effet, les collectifs tiennent à interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir massivement pour empêcher le réchauffement climatique.

Ils souhaitent montrer que les citoyens sont prêts à accepter des changements pour sauver l’essentiel, à condition que les efforts soient justement répartis (éviter de faire de l’écologie punitive). Et ils veulent permettre aux Nîmois de rencontrer des associations qui œuvrent au quotidien dans la transition écologique et qui peuvent leur apporter des solutions concrètes pour les accompagner dans cette voie.

Vidéo © David Delayat et l’association Citoyens pour le climat.  

Un programme riche et varié

La journée débutera par un pique-nique zéro déchet aux Jardins de la Fontaine à midi. Entre 14 heures et 14h30 une marche en étoile va débuter. En effet, les cortèges partiront de 3 points dans le centre-ville.

Le premier à 14 heures :  après le pique-nique Zéro Déchet aux Jardins de la Fontaine, organisé par les comités de quartier de la Placette et de Gambetta Révolution, un cortège partira des jardins pour faire un passage par le parc Meynier de Salinelles, avant de rejoindre le départ de la Maison Carrée.

Le second cortège débutera sa marche depuis la Maison Carrée avec la batucada Ziktamu et les Citoyens pour le Climat d’Uzès. Enfin, avec le collectif « Nous voulons des coquelicots » partira de l’entrée de la coupole côté Gambetta. Ces trois cortèges se retrouveront sur l’esplanade Charles de Gaulle vers 15 heures.

Le Carnaval commence

Arrivés à l’esplanade, les collectifs proposeront outre le rassemblement, un discours, de la musique, des activités et animations pour les petits et les grands. Un bonhomme CARNAVAL, symbole de ce que l’ultralibéralisme économique fait subir à la planète sera présent. Les Nîmoises et les Nîmois sont invités à venir déposer ou agrafer leurs plaintes et leurs doléances.

Enfin à 16 heures, une immobilisation symbolique appelée « Frozen » sera faite par toutes les personnes présentes afin de dénoncer l’inaction climatique des Pouvoirs publics face à l’urgence climatique, dans le prolongement de l’Affaire du siècle (une pétition qui a enregistré plus de 2 millions de signatures en France).

Cette journée pour le climat est ouverte à toutes et tous. Parents et enfants.