Son histoire est comme celle de beaucoup d’enfants. Un pays en conflit, la volonté d’une vie meilleure, l’arrivée en France, une scolarisation exemplaire et d’un coup le couperet. Les services de l’état refusent leur statut de réfugiées politiques.

France, pays des droits de l’Homme ? Migrants maltraités, pourchassés, entassés dans des centres de rétentions administratives, reconduits à la frontière sans autre forme de procès. Et aujourd’hui, c’est au tour de Daniel.

Qui est Daniel Bystryskyi ?

Qui est Daniel Bystryskyi ? C’est d’abord un enfant, qui avec ses parents, et sa sœur ont fui l’Ukraine il y a deux ans, pour éviter la guerre qui perdure depuis 2014. Aujourd’hui Daniel et sa famille sont menacés d’expulsion. Un de plus direz-vous, un de trop si nous avions encore une once de conscience. À quelques semaines de passer très honorablement un bac littéraire, le jeune homme scolarisé au lycée Philippe Lamour risque chaque jour l’arrestation, et le retour dans son pays d’origine. Comme il a 18 ans, il pourrait être enrôlé dans l’armée, et se battre dans le Dombass. Son père quant à lui craint pour sa sécurité. Sa petite sœur doit passer le diplôme national du brevet.

Contexte : il y a un regain de tension entre l’Ukraine et la Russie sur la mer d’Orentz qui s’est soldé par l’arraisonnement de trois bateaux, et l’élection présidentielle en Ukraine en mars 2019 avec Porochenko, dont le Kremlin ne veut pas entendre parler.

Pétition pour Daniel Bystryskyi