Mobilisation réussie à Montpellier pour la grève générale interprofessionnelle de ce 5 février. Une intersyndicale, des partis et des mouvements politiques à l’unisson avec les groupes de Gilets Jaunes. Une présence en force, et c’est plus de 4000 participants qui ont défilé en scandant : « tous ensemble, tous ensemble. »
La prise de parole du secrétaire général de la CGT UD 34, Serge Ragazzacci était inclusive, avec tous ceux qui ont répondu présent à cet appel : les formations politiques, Fra...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .