Interpellée par des élus attachés à la République et au respect de la laïcité, la Libre Pensée est pour le moins interloqué par l’interprétation assez libre du respect de la loi de 1905 faite par le maire de Saint-Chinian, Bruno Enjalbert.

Saint-Chinian, autrefois appelé Vernodure lors de la révolution qui y a vu une société populaire des sans-culottes, semble remonter le cours du temps à l’envers plutôt que de se tourner vers l’avenir.

Ainsi, un article de Midi Libre du 20 janvier 2019 titre « des vœux municipaux peu conventionnels » (il aurait mieux valu dire : peu laïques) : la Mairie a décidé de faire précéder la cérémonie des vœux par une procession catholique, ainsi que par une bénédiction et une messe, le tout, organisée par l’Église et la Mairie !

Annonce - Pub - Advertisement

On lit donc : « Les Saint-Chinianais sont invités à se réunir place de la Barbacane ce mardi à 17h. A l’issue de la bénédiction de la Croix Blanche réhabilitée, Saint Vincent sera porté en procession jusqu’à l’église, où une messe sera célébrée… »

Les vœux auront lieu, quant à eux, à l’abbatiale (bâtiment municipal).

Nous rappelons au Maire qu’il se doit de respecter la laïcité : ce n’est pas à lui d’organiser les évènements relevant des cultes, qu’il soit catholique comme c’est le cas, ou autre. Il n’a pas à inviter la population à des processions de rue ni à des messes, ni à s’y rendre es qualité avec son écharpe d’élu.

Il peut bien sûr prier et pratiquer le culte qu’il veut… à titre privé.  « L’Église chez elle, l’État chez lui » (Victor Hugo).

La Libre Pensée attire l’attention de tous sur le fait que de très nombreux incidents de ce type se produisent dans notre département de l’Hérault, souvent du fait des hommes politiques cherchant à instrumentaliser une religion, souvent contre une autre ou à des fins partisanes.

Après Philippe Saurel (« socialiste »[1]), Maire de Montpellier et son adoration de Saint Roch, Robert Ménard (extrême droite pro Union Européenne) à Béziers et ses dilapidations de fond public dans ses crèches et les procès qui vont avec, et les menaces sur la loi de 1905, nous appelons les élus à partout respecter et faire respecter la laïcité.

Béziers le 26 janvier 2019

Groupe Béziers et environs de la Libre Pensée
Fédération unie de la Libre Pensée de l’Hérault

[1] Adjectif à manier avec précautions au vu des prouesses des hommes de « gauche » en matière de laïcité (entre autre) ces dernières années.

Annonce - Pub - Advertisement