Promouvoir la culture scientifique partout et par tous les temps, tel est leur credo. Les petits débrouillards du Gard organisent ce jeudi 8 novembre, une nouvelle nuit de la bidouille intitulée : Destination FabLab, découvre et teste des machines-outils.

L’association se définit elle-même comme « un mouvement d’éducation populaire à la science et par les sciences qui propose depuis 30 ans, des activités scientifiques et techniques ludiques aux jeunes et aux adultes. Par des pédagogies actives basées sur la démarche expérimentale, nous abordons des thématiques très variées liant les sciences dites dures aux sciences de la société, afin de développer la curiosité, et l’esprit critique chez les publics pour agir en tant que citoyen actif, et raisonné ».

Nous nous étions retrouvés pendant la 1ère semaine des vacances, alors qu’ils proposaient au chemin bas d’Avignon, une de leurs activités phares « la cité débrouillarde. » Nous avions rencontré Jeoffrey, animateur scientifique qui nous avait expliqué la démarche de son association.

À cette occasion nous avions aussi fait la connaissance de Marine, jeune fille avenante et loquace : « Je suis en vacances ici chez mes grands-parents. J’adore venir parce qu’on apprend des phénomènes naturels, à construire des choses, à devenir plus débrouillard. Là par exemple je suis en train de faire un moulin à vent ; quand je l’aurai terminé, je le mettrai au vent et cela le fera tourner. Je trouve que l’ambiance ici est bien et que c’est accueillant. Ça donne envie de revenir plus tard, et j’espère, de donner envie aux autres à apprendre à fabriquer ce que l’on fabrique nous-mêmes ici. »

Ludivine, quant à elle, était en formation durant 5 jours dans l’association. Cette formation lui permettait de devenir anim’actrice et ainsi être en capacité de se déplacer dans les écoles faire des activités avec les enfants, ou comme ce jour-là faire des activités à l’extérieur ou bien enfin : « être embauchée dans une des associations des petits débrouillards, car les structures sont implantées partout en France. Tout au long de la semaine nous avons découvert les démarches de sécurité, l’apprentissage du travail avec les enfants et nous préparer à concocter nous-mêmes nos propres animations. Aujourd’hui par exemple le thème retenu était le soleil et le vent, nous avons montré comment fabriquer des éoliennes avec deux gobelets des bouteilles et des bâtons entremêlés ou bien encore par exemple, le vortex, deux bouteilles collées l’une avec l’autre, les enfants doivent tester la manière pour faire couler l’eau le plus rapidement possible de l’une à l’autre ».

Anthony Le second stagiaire, à l’instar de Ludivine, était déjà bénévole depuis deux ans au sein de l’association. Lui aussi racontait sa semaine de formation « J’ai trouvé très structurée et encadrée la formation : on nous a montré les démarches de sécurité, le travail avec les enfants et ce troisième jour je travaille enfin à proprement dit sur les animations.  Le dernier jour devra trouver lui-même le thème alors qu’il m’avait été imposé jusqu’alors »

19h – Local Petits Deb – 7 boulevard Gambetta à Nîmes.

Pour les retardataires pas de panique, d’autres sessions sont prévues :

29/11 : Teste tes pouvoirs Esprit critique et Zététique 19h – Local Petits Deb – 7 boulevard Gambetta

13/12 : Enter The Box ! Un Escape Game à l’envers 19h – Local Petits Deb – 7 boulevard Gambetta

Soirées gratuites et ouvertes à TOUS !

Vortex et éolienne avec trois bouts de cartons, la science expliquée chez les petits deb