À Montpellier, plusieurs organisations syndicales, de retraités et des mouvements étudiants et lycéens ont entamé la première journée de mobilisation de la rentrée.
La CGT et FO, les étudiants de l’UNEF et les lycéens de l’UNL contestent la politique "idéologique" du gouvernement. Ils protestent notamment, contre la hausse de la CSG, le gel des prestations sociales et le "projet de baisse des allocations chômage".
https://twitter.com/lemouvementinfo/status/1049569979673313280
Un appel large à...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .