Nîmes : mouvement social  à l’IFME

Les salariés et élèves de l’IFME (Institut de Formation aux Métiers Éducatifs) de Nîmes se mobilisent  à l’annonce d’une restructuration (donc avec une possibilité sérieuse de licenciements), par leur conseil d’administration.

 Il y a deux semaines, en effet, le Conseil d’administration de « l’Association pour la promotion d’actions de formation et d’animations socio-éducatives », gestionnaire de l’IFME (Institut de formations aux métiers éducatifs), a convoqué les représentants du personnel pour les informer d’une possible coupe budgétaire.

Les principales formations assurées par l’IFME, sont destinées à répondre aux demandes dans des métiers éducatifs, tels que l’Aide Médico-psychologique, l’Accompagnement Éducatif et social, Moniteur éducateur, Éducateur spécialisé,  Assistant de service social,  Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport…

Ces coupures budgétaires suscitent l’inquiétude des salariés, car elles pourraient concrétiser la menace d’éventuels licenciements. Les salariés et étudiants se sont regroupés le 2 octobre dans une manifestation publique , à Nîmes (voir vidéo). « Il existerait un déficit financier propre à mettre en péril l’activité, d’un projet de restructuration de l’établissement impliquant un certain nombre de licenciements. Notre syndicat ne peut pas accepter que des informations de cette nature, connues par le CA depuis le mois de juillet, ne soient portées à la connaissance des salariés que tardivement », rappelle SUD IFME qui, dans un communiqué, note que « depuis des années, le personnel de l’IFME a toujours su s’adapter aux évolutions et aux contraintes ». SUD estime surtout que « les mesures annoncées viennent mettre à mal la dynamique engagée et mettent en péril à très court terme l’activité même de l’IFME et la situation de l’ensemble des personnes actuellement en formation ».

Images et ITW (Nîmesocial reportages) :