Monsieur le maire de Montpellier Philippe Saurel

Par cette présente lettre, je voudrais attirer votre attention sur la propagation d’un message islamophobe et conspirationniste sur les réseaux sociaux qui valide l’idée que les mairies européennes dirigées par un musulman seraient tombées dans un projet de “soumission” de  la communauté musulmane.

Un membre éminent de votre équipe, madame Chantal Lévy-Rameau, qui cumule de nombreuses charges dans votre équipe municipale et dépositaire du mandat de conseillère départementale sur le canton 1 de Montpellier (Paillade-Grabels), a propagé ce message qui va à l’encontre des valeurs de notre république et de la tradition d’ouverture de notre ville, Montpellier, qui remonte à sa fondation au moyen-âge.

Mais nul besoin de remonter à l’ancien régime, le cadre de notre république suffit. La religion est une affaire privée, de ce fait, quiconque peut prétendre à un mandat sans que sa foi réelle et supposée lui soit rattachée. Et encore plus sordide, le fait de propager l’idée qu’une communauté aurait un agenda secret visant “à soumettre” le reste de la communauté nationale est un procédé dont l’Histoire de l’humanité regorge d’exemples funestes.

Cette idéologie remet en doute la participation à notre démocratie de certains citoyens dont on se plaint à tort et à travers de leur inertie citoyenne. Comment voulez-vous que ce genre de sophisme agisse sur ces populations autrement qu’en créant résignation et/ou colère.

J’en parle librement, étant moi-même au premier plan concerné.

Je vous demande par avance de m’excuser de parler de moi, mais comment un jeune citoyen, ancien abstentionniste, décidant de s’engager dans un mouvement politique et postulant à la députation européenne doit prendre ce genre de phrase propagée par une élue de la ville où il est né ? Dois je passer ma vie à être suspecté de vouloir propager la “soumission” à l’Islam de toute la société, moi et tous les gens qui seraient plus ou moins jugés proche de cette religion ?

Si d’aventure vous n’agissez pas dans le sens de la sanction de ce genre de pensée de ceux et celle qui la propagent autour de vous, je devrais pour le coup vous compter parmi les ennemis de la République, car vous trahiriez le mot le plus fondamental de notre devise, fraternité. Là où il n’y a pas de fraternité, il n’y a pas d’amour et donc pas de société civilisée.

Ainsi il est de votre responsabilité de retirer toutes les délégations de madame Levy-Rameau. Cette dernière ne peut plus assumer moralement et politiquement quelque mission que ce soit au nom des Montpelliérains. Il en va de votre crédibilité de maire et de président métropole de vous dissocier de ce genre de pensée.

En tout cas, sachez que votre collaboratrice m’a donné encore plus envie de m’investir dans l’avenir de notre cité, et particulièrement pour les quartiers populaires dont je suis issu,  ne serait-ce que pour combattre les personnes qui soutiennent ce genre d’idéologie et assurer à nos enfants un environnement fraternel.

Respectueusement

Rhany Slimane
Montpelliérain et Candidat aux élections européennes
pour la France Insoumise “Maintenant le peuple !”