Le comité de Frontignan est mobilisé pour une rentrée riche en évènements. Vendredi 7 et samedi 8 septembre, participation au « Festipop » dans les arènes de Frontignan. Mardi 11 et mercredi 12 septembre, une grande braderie au centre Yunus, afin de financer les actions de solidarité à venir.

Mardi 11 septembre :
lancement de la campagne nationale pauvreté et précarité.

Les 80 000 bénévoles du Secours populaire se mobilisent, toute l’année, pour répondre aux urgences et accompagner les plus vulnérables. Aide alimentaire, accès aux droits, prévention et accès aux soins, aide au maintien dans le logement, accompagnement scolaire, accès à la culture, aux sports et aux vacances. Pour les familles en difficulté, la rentrée est toujours très difficile, c’est pourquoi le Secours populaire lance sa campagne « Pauvreté-Précarité » et multiplie les initiatives de solidarité pour venir en aide aux plus précaires.

La pauvreté gagne du terrain en France.

Parce que la pauvreté et l’exclusion abîment les êtres, le Secours populaire alerte sur la montée de la misère et multiplie les initiatives pour venir en aide aux personnes confrontées à ces situations de détresse. Aujourd’hui, on compte près de neuf millions de pauvres en France. Les bénévoles du Secours populaire font face à une augmentation soudaine des demandes d’aide allant de 15 à 50% dans certains départements.

En 2016, le Secours populaire a aidé plus de 2,9 millions de personnes, soit près d’un million de personnes de plus qu’il y a 10 ans.

Le Secours populaire a besoin de l’aide et du soutien de tous.