Pour les écologistes de Montpellier, le futur quartier Cambacérès sera : « la facture qui plombera les futures finances de la Métropole ».

Selon les militants, le futur quartier devrait coûter 155 millions d’euros aux contribuables :

  • Part de la métropole dans la nouvelle gare TGV : 15 millions d’euros
  • Halle French Tech : 10 millions d’euros
  • Prolongement de la ligne 1 du tramway : 50 millions d’euros
  • Création d’un nouvel échangeur sur l’autoroute A709 : 30 millions d’euros
  • Aménagement des parkings et des voiries de desserte : 20 millions d’euros
  • destruction ou réhabilitation de l’ancien stade : 20 millions d’euros
  • Nouveau Parc : 10 millions d’euros

Annonce - Pub - Advertisement

Cette conférence de presse était aussi l’occasion, pour le Vice-président de la commission Transports et Infrastructures de la région Occitanie, Christian Dupraz de rappeler que la région ne paiera par la nouvelle gare : « tant qu’elle ne sert pas ».

A ces 155 millions d’euros, il faudrait aussi ajouter les coûts de construction du nouveau stade : 130 millions d’euros et du nouveau Palais des sports : 50 millions d’euros, soit 185 millions d’euros sans les éventuels dépassements.

Au total « 340 millions d’euros d’investissement »

Si on ajoute les 400 millions d’euros de la ligne 5 de tramway, la facture totale s’élèverait à 750 millions d’euros selon les calculs des écologistes.

Pour les écologistes montpelliérain, la facture totale devrait impacter de façon substantielle toutes les capacités d’investissement de la métropole et de la ville de Montpellier pour plus de 20 ans.

Annonce - Pub - Advertisement