Lors de la Journée Mondiale de la Biodiversité a eu lieu au cinéma Diagonal de Montpellier l’avant-première du film documentaire « Hubert Reeves – La Terre vue du cœur. » de la réalisatrice Lolande Cadrin-Rossignol.

Après la séance un échange riche a eu lieu avec le public animé de façon ludique par Stéphane Langlois co-fondateur de la Scop Scopyleft et Alain Del Vecchio co-président du Réseau Les Semeurs de Jardins et membre d’Alternatiba. Pour ce dernier : « à travailler ensemble on va plus loin, c’est le principe même de la permaculture. »

Ce film est un véritable cri d’alarme, mais aussi une ode à la terre. L’eau a une place prépondérante, elle est la sève de la terre, des arbres et des animaux, en résumé la source de la vie que l’Homme doit préserver.

Un film qui tout en dénonçant les ravages de l’homme sur la terre est malgré tout plein d’espoir. On y découvre des messages engagés de militants comme Hubert Reeves célèbre astrophysicien écrivain, ou Frédéric Lenoir philosophe, tous deux écologistes convaincus et convaincants. Chacun à son niveau nous parle de son engagement, et nous fait prendre conscience de notre responsabilité collective, dans l’état actuel de la planète.

Pour Hubert Reeves: « Il n’y a pas d’économie durable, s’il n’y a pas d’écologie. » Un message simple, mais hélas qui n’est pas encore très audible chez les gens qui nous gouvernent. Le président américain Donald Trump est un bon exemple : de mauvais exemple. Il a remis en cause les accords de Paris sur le climat. Dans ce film, on nous montre que chacun peut œuvrer pour essayer de préserver notre Terre. Face à lui, un groupe de jeunes Américains âgés de 9 à 21 ans fait office de modèle à suivre, car ils attaquent actuellement en justice le président qui ne respecte pas les engagements pris. L’un d’eux Xiuhtezcaktl Martinez, un des plaignants, âgé de 17 ans déclare : « Ma génération réécrit l’histoire. Nous sommes en train de réaliser ce dont tellement de gens nous croyaient incapables : demander des comptes à nos leaders pour leurs actions désastreuses et dangereuses. » Un film à voir de toute urgence !