Un dictionnaire, c’est un monde, et l’année 2017 marquée par l’élection présidentielle et les élections législatives est bien représentée dans le nouveau dictionnaire Robert illustré et le Petit Robert, cuvée 2019.

Ainsi, le « dégagisme« , popularisé par Jean-Luc Mélenchon (« rejet de la classe politique en place »), « l’antisystème » (« qui s’oppose au système en place ») ou encore le « revenu universel » (« qui serait versé à tous les citoyens d’un pays sans condition », avec un sens différent à celui défendu par Benoît Hamon) viendront ainsi « enrichir » le champ lexical politique.

Selon Le Parisien, la définition des mots « marcheur » et « insoumis » seront aussi mises à jour.

Georges Orwell, dans les principes du Novlangue (appendice à 1984), expliquait : « En dehors du désir de supprimer les mots dont le sens n’était pas orthodoxe, l’appauvrissement du vocabulaire était considéré comme une fin en soi et on ne laissait subsister aucun mot dont on pouvait se passer. Le novlangue était destiné, non à étendre, mais à diminuer le domaine de la pensée, et la réduction au minimum du choix des mots aidait indirectement à atteindre ce but. » Espérons, que nous n’empruntons pas sans le savoir une route similaire …