Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le projet de loi sur « l’orientation et la réussite des étudiants » a été adoptée le 19 décembre 2017 par l’Assemblée nationale avec 361 voix pour et 129 voix contre, pourtant le projet fait encore parler de lui : 

  • Le 20 janvier 2018, une première réunion de mobilisation des opposants à cette réforme s’est tenue à la bourse du travail de Paris.
  • Le 24 janvier 2018, la commission éducation du Sénat a adopté le projet de loi sur l’orientation et la réussite des étudiants.
  • Samedi 27 janvier 2018, la première coordination nationale s’organise en vue d’une mobilisation les 1er et 6 février.

La nouvelle plate-forme d’inscription Parcoursup  est déjà en fonction, même si le parcours parlementaire de ce projet de loi n’est pas encore terminé. Son examen en séance publique au Sénat est prévu pour les 7 et 8 février prochains.

Porte ouverte à la sélection à l’université pour les uns, démocratisation des études supérieures pour les autres ; qu’en est-il vraiment ? Y a-t-il un risque de libéralisation et de marchandisation de l’éducation ?

Interviews :

  • Philippe Berta, député MoDem de la 6ème circonscription du Gard
  • Sarah Soilihi, porte-parole nationale de La France insoumise
  • Jules Lavalou, animateur des Jeunes insoumis
  • Nicolas Pellegrini, jeune insoumis de Nîmes
  • Simon Rossini Bourgade, référent Les Jeunes avec Macron du Gard
  • François Courdil, animateur La République En Marche ! sur Nîmes

À observer et à étudier les codes et algorithmes de la plate-forme Parcoursup qui seront proposés en toute transparence, six mois après la promulgation de la loi. Avec cette nouvelle interface les futurs étudiants pourront-ils prendre connaissance de l’intégralité de leur « fiche Avenir » ou bien disposer tout simplement d’un avenir fiché ?

En voulant lutter contre l’échec, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, va-t-elle aussi lutter contre les discriminations existantes, ou donner au système la faculté de les organiser et de les renforcer ?

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Pascale Fortunat Deschamps et Bruno Pascal "Vivre Le Gard" candidats departementales 2021 sur le canton de Vauvert (©CDS)

Gard : Pascale Fortunat-Deschamps veut « sortir le canton de Vauvert de sa léthargie »

Le rendez-vous avait été donné en début d’après-midi dans un parc bucolique baptisé « Le Cottage » au coeur du village de Vergèze, dans le Gard. Bucolique, l’endroit l’est ; reposant aussi....

[VIDEO] Hérault : 48 collectivités mobilisées contre « le cancer de la cabanisation »

[VIDEO] 5 nouvelles communes ont rejoint les 43 autres signataires de la charte de lutte contre la cabanisation. Ce mercredi 12 mai, le comité de lutte contre la cabanisation, co-présidé...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.