Aujourd’hui, ils étaient près d'un millier de manifestants réunis à Sète, malgré le froid, à l’appel de la CGT pour lutter pour la défense de l’emploi en général et des services publics sur le bassin de Thau.

« Ce n'est plus En Marche, c'est en panne ! »

Alors qu’un plan de redressement financier prévoit la fermeture ou l’externalisation de certains services, avec à la clé la suppression d’une centaine d’emplois, Véronique MAUROY, Secrétaire de La CGT des Hôpitaux du Bassin de Thau (HBT), défend avec vigueur le maintien de l’offre de soins sur tout le bassin de Thau.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :