Harcèlement scolaire, un appel: "Que la honte change de camp !" Emmanuel Macron
Harcèlement scolaire, un appel: "Que la honte change de camp !" Emmanuel Macron
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le chef de l’État a annoncé ce jeudi de nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire, avec entre autres une nouvelle application pour aider les victimes à dénoncer les faits, et un renforcement du contrôle parental sur les écrans utilisés par les enfants.

À l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire ce 18 novembre 2021, Emmanuel Macron fait le constat dans un enregistrement vidéo postée sur les comptes de l’Élysée, que malgré les initiatives prises : « le harcèlement sévit toujours à l’école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes. » Puis il souligne, « il crée la souffrance, conduit parfois au drame que nous avons encore vécu il y a quelques semaines, c’est-à-dire le suicide de jeunes enfants, tués par le harcèlement. »

Le harcèlement touche près d’un enfant sur dix

Des faits dramatiques, comme en octobre le suicide de Dinah, à peine 14 ans, et une réalité : le harcèlement touche près d’un enfant sur dix. Emmanuel et Brigitte Macron étaient le 4 novembre dernier, à l’écoute de jeunes victimes de cyberharcèlement. « Ils m’ont tous parlé de la même mécanique vicieuse qui se met en place à chaque fois. L’isolement, la pression continue, la peur de le dire, la honte d’en parler à ses proches, l’humiliation », explique le Président de la République. Avant d’ajouter : « je veux dire à tous ces jeunes qui sont harcelés : nous sommes de votre côté, » dans son intervention intitulée : « Que la honte change de camp ! »

Faciliter le signalement devient une priorité

Faciliter le signalement devient une priorité. En plus du numéro d’appel 3018, une application 3018 sera lancée en février. Ce nouvel outil numérique permettra aux victimes et aux témoins « d’adresser une capture d’écran de situations de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées, » note Emmanuel Macron. Les maisons des adolescents, et tous les points d’accueil des jeunes seront renforcés « pour recevoir la parole et pour écouter partout sur le territoire. »
Autre déploiement en mode expérimental dans un premier temps : « une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de sixième à partir de la rentrée 2022, avec l’idée de généraliser ensuite dès la rentrée suivante. »

Jeudi 18 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’École

#NonAuHarcèlement

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

Frontignan : Des boîtes cadeaux pour les plus démunis

Les boîtes, à déposer à l’espace Muhammad-Yunus du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, seront remises aux bénéficiaires avant les fêtes de fin d’année....

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES