© Plan d’implantation du projet « Soleil de Mitra »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le chantier se déroulera jusqu’en février 2022, avec à la clef, une future centrale de 11 000 panneaux photovoltaïques.

Porté depuis 2017 par la société Eléments, producteur d’énergies renouvelables, le projet « Soleil de Mitra » s’est concrétisé en octobre 2021 sur les communes de Saint-Gilles et de Garon au sein de la zone d’activité Mitra, dont Nîmes Métropole a confié la gestion de la concession à la Société d’aménagement du territoire (SAT).

Le projet s’inscrit dans le cadre du Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) lancé par l’Agglo en 2021

La future centrale photovoltaïque devrait occuper cinq terrains pour une surface totale de 6 hectares. En raison de la nature du terrain, non constructible et situé en zone inondable, les panneaux seront installés sur des pieux en hauteur, au-dessus du niveau de l’eau.

Côté production, les panneaux photovoltaïques devraient permettre de produire 7,4 GWh/an, l’équivalent de la consommation électrique annuelle moyenne d’environ 3 000 habitants.

Planning des travaux à venir :

  • Installation de la base vie et pose des clôtures : octobre 2021 ;
  • Pose des structures, des modules photovoltaïques et installation des postes de livraison et de transformation : novembre 2021 ;
  • Raccordement électrique : fin janvier 2022 ;
  • Mise en service de la centrale photovoltaïque : fin février 2022.

 

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram