Présentation des candidatures le 19 mai dernier (© Corentin Coko)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ce matin, en tractant à l’entrée d’un marché pour le second tour des élections départementales, j’ai été victime d’une agression physique et verbale, devant témoins.

Ce climat de violence est inacceptable. 

La démocratie doit se faire dans la sérénité.

Nul ne doit être inquiété pour ses idées ou engagements politiques républicains.

Je suis profondément attaché à la non-violence, et, je le dis haut et fort, ce n’est certainement pas avec ce genre d’agissement qu’on me fera taire.

Je me bats et continuerai à me battre contre les intimidations, les menaces, les insultes, les manipulations, les mensonges, les agressions en tout genre, peu importe d’où elles viennent.

J’ai été bien sûr au commissariat pour faire part de cette agression.

Corentin Coko,
candidat aux Élections Départementales
sur le canton de Béziers-2

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 26 juillet, « la rentrée qui s’annonce sera placée sous le signe de la protection des habitants »

Ce lundi 26 juillet 2021, 77 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence du...

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.