© Sophie Brunet

Alès Agglomération est l’une des lauréates de l’appel à Projets Alimentaires Territoriaux (PAT).

L’appel à projets lancé en décembre 2020 pour le développement de nouveaux PAT a suscité un fort engouement : 65 dossiers ont ainsi été retenus à l’issue de l’examen du premier volet de candidatures, pour un montant global de subventions d’un peu plus de 5,3 M€.

Dans l’ancien Languedoc-Roussillon, le syndicat mixte du bassin de Thau, le conseil Départemental et la Maison Paysanne de l’Aude, la Communauté de communes du Haut Allier, Nîmes Métropole, la chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales ont aussi été sélectionnés.

Alès Agglomération sélectionnée

La candidature de l’agglomération gardoise a notamment été retenue grâce à l’engagement des collectivités mutualisées depuis le projet de territoire de 2018.

En novembre 2020 et pendant deux mois, un questionnaire a été diffusé auprès de  tous les habitants d’Alès Agglomération afin de recueillir leurs habitudes d’achats de  consommation alimentaire.

Cette première étape doit enfin permettre la mise en place d’une subvention à l’ingénierie et à la structuration du PAT. En parallèle et dès 2021, des actions concrètes devraient être menées, formations Alimentation Santé Précarité des élus et des professionnels de santé (en partenariat avec RESEDA) sur les questions alimentaires (les deux premières des  trois sessions sont déjà complètes), développement des surfaces consacrées aux cultures de plantes aromatiques, soutien  aux micro-filières cévenoles, soutien à la filière céréale en plaine, et éducation à l’alimentation dans le cadre de la Semaine du Goût.

Partager l'article :