© FNE LR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

En pratique, pour lutter contre les gelées printanières et les dégâts qu’elles peuvent entraîner sur l’arboriculture (abricotiers, cerisiers), certains agriculteurs recourent à la combustion de pneus.

Depuis 2002, le code de l’environnement prévoit que les déchets pneumatiques doivent être remis à des collecteurs agréés. Le brûlage de pneus reste strictement interdit par la loi.

France Nature Environnement – Languedoc-Roussillon a décidé d’agir et a porté plainte. « Pour nous, et pour nos enfants, il est urgent de faire appliquer la loi et de faire disparaître ces pratiques agricoles d’un autre âge. »

Si le chauffage et la formation d’un voile de fumée sont des techniques connues pour limiter les dégâts du gel à cette période de l’année, la combustion de pneus reste une importante source de pollution (particules, gaz toxiques et métaux lourds). En pratique, ces composants toxiques pénètrent tout l’écosystème et la chaîne alimentaire humaine.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES