© Paniers Solidaires à Sète
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 27 mars 2020, dix jours après le début du premier confinement, les premiers paniers de légumes étaient distribués à Sète.

Face aux chamboulements induits par la crise sanitaire, le collectif s’est organisé pour approvisionner les uns et permettre aux autres d’écouler leur production. L’exercice n’empêchant pas la solidarité, cette initiative a été complétée par une caisse de solidarité fournie en produits frais pour  les familles dans le besoin.

Au plus fort du confinement, c’est ainsi près d’une tonne et demie de fruits et légumes qui ont été distribués chaque semaine, auxquels se sont rapidement ajoutés la pêche locale des « petits métiers », les coquillages de l’étang de Thau et toute sorte de produits de base (farine, œufs, riz, pâtes, graines et légumineuses).

Rendre accessible une alimentation de qualité

Comment « Les Paniers » fonctionnent-ils ? Comme l’expliquent les principaux intéressés, « tout repose sur l’entr’aide, le bénévolat et la solidarité. Sont privilégiés les circuits courts et sains. Peu à peu, des liens se nouent avec des producteurs locaux, des exploitations familiales, des coopératives engagées dans des pratiques vertueuses. Font leur entrée dans les rayons des agrumes de Méditerranée, du fromage AOP, de la charcuterie artisanale… »

Aujourd’hui, les deux tiers des produits proposés sont issus de l’agriculture biologique, à prix coûtant, sans intermédiaires ni marges commerciales, 27 producteurs sont référencés, avec une trentaine de bénévoles et pour plus de 600 adhérents.

Depuis cet automne, des « paniers de solidarité » composés de fruits, légumes, œufs, sucre, farine et légumineuses sont distribués aux personnes isolées ou aux familles dans le besoin.

La collecte des paniers a lieu un vendredi sur deux. Les commandes s’effectuent en ligne sur :  https://magasin.setensemble.fr

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES