Dépistage (© Illustration CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

À la suite du dernier bulletin d’information fourni par l’ARS (Agence Régionale Santé) Occitanie, top départ pour la vaccination des patients de 50 à 64 ans avec comorbidités par les médecins de ville.

La campagne de vaccination continue sur sa volée. Après avoir été destinée à la vaccination des professionnels de santé et du médico-social de moins de 65 ans, l’utilisation du vaccin AstraZeneca est désormais étendue pour la vaccination des personnes âgées de 50 à 64 ans (inclus) atteintes de comorbidités (diabète, obésité, maladies respiratoires, etc.)

Dès le 25 février, les médecins libéraux et ceux exerçant en centre de santé pourront administrer le vaccin à leurs patients éligibles au sein de leur cabinet médical. En Occitanie, un médecin généraliste sur deux s’est porté volontaire pour vacciner.

Les doses du vaccin sont livrées aux pharmacies d’officine par les grossistes répartiteurs sur tout le territoire. Les médecins volontaires peuvent commander les doses du vaccin AstraZeneca dans la pharmacie de leur choix et sont également conviés à programmer des plages de rendez-vous pour la vaccination de leurs patients.

En Occitanie 4957 flacons seront livrées dès cette semaine dans près de 1100 pharmacies.

VOIR AUSSI : Montpellier, Tasnime Akbaraly : « il faut remettre du qualitatif dans la vision politique de la petite enfance »

Un flacon correspond à 10 doses de vaccin. Le volume des livraisons évoluera en fonction des possibilités d’approvisionnement et des commandes des médecins.

Dès le mois de mars, le vaccin devrait être accessible directement en pharmacie, pour tous les Français entre 50 et 64 ans, ainsi que chez leur médecins, infirmiers et tout autre professionnel de santé habilité à vacciner.

Covid-19 : quelques chiffres encore alarmants

Qu’on le veuille ou non, le virus circule toujours. L’Occitanie compte près de 1166 cas positifs en moyenne par jour, avec un total de 8163 cas du 16 février au 22 février.

1668 hospitalisations sont en cours (+12 par rapport au dernier bulletin), dont 278 en réanimation et soins critiques (+2). Il y aurait eu 57 morts de plus en 4 jours avec un total de 3141 décès.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

Nîmes : « Les Nuits de Nemaus », à découvrir les 5, 6, 9 et 10 août

Sauf restrictions sanitaires de dernière minute, quatre représentations des Nuits de Nemaus seront organisées les 5, 6, 9 et 10 août. Totalement remaniée en 2021, cette 2e édition propose de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.