Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Aucun soutien à la mairie PS de Montpellier ! Retrait de la loi « séparatisme », retrait de la « charte de laïcité » !

Depuis des mois, malgré toutes les mesures imposées au nom du Covid (confinement, restriction, couvre-feu, amende…), des milliers de jeunes, de militants syndicalistes ou politiques et de gilets jaunes descendent dans la rue pour refuser les lois liberticides.

A Montpellier, à Béziers, à Sète, ils sont descendus encore ces dernières semaines, pour dire non aux mesures répressives, concomitantes à la dislocation sociale de notre pays. Ces textes liberticides, en particulier la loi « séparatisme » visent à aggraver le sentiment de rejet d’une partie de la population, les musulmans, ouvertement accusés de tous les maux de la terre, dont celui de combattre la république, l’égalité homme femme. Une charte en direction des imams a même été rédigée, leur demandant, tout simplement, de faire allégeance à l’Etat en leur dictant leur conduite.

C’est dans cette logique que localement a été lancée une campagne honteuse, relayée un peu partout, de suspicion en direction des associations, qui utiliseraient l’argent public dans des buts de propagande. Fake news et complotisme sont manifestement autorisés quand il s’agit de salir une partie de la population. A la tête de cette croisade haineuse et xénophobe, nous retrouvons le Maire de Montpellier, soutenu par la presse de droite et d’extrême droite, mais également adulé par quelques responsables de « gôche » en quête de reconnaissance.

Certains voudraient ainsi nous entrainer dans un soutien à la Mairie de Montpellier, et ressortent la petite musique chère à Macron du « populisme » qui nous menacerait en 2022… rejoignant un début de campagne médiatique pour préparer la présidentielle.

Nous n’en serons pas !

Dans une situation marquée par des licenciements en cours dans de très nombreuses entreprises (Sanofi, Schneider Electric, IBM…), par 1200 ruptures conventionnelles mensuelles dans le département, par la continuation de la destruction de l’Hôpital public, de l’université et de la recherche, de l’école, de la décentralisation (loi 4D) etc. aucun soutien ne doit être apporté à ceux qui nous mènent vers la barbarie en excitant le communautarisme pour couvrir leur politique !

Les militants du POI continueront d’appuyer partout les appels à la mobilisation lancés par la coordination nationale et sur les bases des textes précédents.

Non à la loi Séparatisme et aux lois liberticides ! Non à loi sécurité globale ! Non à la charte de laïcité ! Aucun soutien à Macron, à son gouvernement, aucun soutien à la Mairie de Montpellier !

POI – Comité de Montpellier

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Septembre 2021 Sophie Béjean, Amélie de Montchalin, Michaël Delafosse, Philippe Augé (©JPV)

[VIDEO] Talents du service public : « Vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des Français »

Vendredi 17 septembre, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin lançait aux étudiants, « vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des...

Sophie Mazas, conférence de presse : "À Montpellier les Roms sont expulsés par le feu" - 17 septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Bidonvilles : « à Montpellier les Roms sont expulsés par le feu »

« À Montpellier les Roms sont expulsés par le feu, » c’était l’intitulé de la conférence de presse animée par Sophie Mazas avocate et présidente de la Ligue des droits de l’Homme...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES