Montpellier-web-commercants
Aya Nakamura (© Aya Nakamura FB officiel)
Aya Nakamura (© Aya Nakamura FB officiel)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

« Femmes Puissantes, » c’est l’émission de Léa Salamé. Aya Nakamura, la chanteuse de 25 ans s’est exprimée au micro de France Inter dimanche 27 décembre sur les violences infligées par son ancien compagnon.

« Des entretiens d’une heure avec les femmes d’aujourd’hui qui rayonnent, » c’est l’accroche du programme : « Femmes Puissantes, » sur France Inter.

« Je me suis toujours sentie libre de mes pensées » entame Aya Nakamura. La chanteuse s’explique sur son parcours musical, comme sur sa vie intime durant l’émission de la journaliste Léa Salamé. Mais la jeune femme de 25 ans s’est aussi confiée sur les violences conjugales, dont elle a été victime par le passé.

Mars 2019, Aya Nakamura avait publié une story sur Instagram, dans laquelle elle apparaissait le visage tuméfié, mais face à l’ampleur des réactions sur les réseaux sociaux, elle avait ensuite supprimé ce portrait. « Quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris, etc., et je me suis dit waouh ! Non ! je ne veux plus en fait […] J’avais quand même un peu honte. Je ne pensais pas que ça pourrait m’arriver à moi », confie-t-elle à Léa Salamé. « C’était votre compagnon de l’époque qui vous avait tabassée, » interroge la journaliste de France Inter. Aya Nakamura répond « oui, » sans préciser de qui, il était question.

« Je porterais plainte »

La chanteuse malienne précise aussi ne pas avoir porté plainte. « J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qui s’était passé clairement. J’ai été un peu lâche », regrette l’artiste. « Aujourd’hui vous feriez quoi, » lui demande Léa Salamé, « je porterais plainte, » affirme Aya Nakamura.  Une émission riche à retrouver sans modération.

VOIR AUSSI Violences conjugales : montrez que vous avez besoin d’aide, un geste peut suffire

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Collège Rimbaud 9 décembre 2020 (©CDS)

Montpellier. Laïcité, Audrey Marc : « notre inquiétude, c’est l’importation de conflits extérieurs à l’école, dans l’école »

Hérault. Des enseignants signent une tribune pour dénoncer l’organisation de débats politiques dans les établissements scolaires. Devant un possible nouveau débat, et un nouveau déplacement prochainement du personnel politique en...

Covid-19 : 96 615 personnes vaccinées en Occitanie

Au  22 janvier 2021, il y avait au total, en Occitanie, 1621 hospitalisations en cours (+109) dont 171 en réanimation (+14) et 2430 décès à l’hôpital (+47 en 3j). Depuis...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.