A l’instar des 24 présidents de Département, Françoise Laurent-Perrigot, Présidente du Département du Gard s’associe à la lettre ouverte de ces collègues (tribune sur le revenu universel publiée dans le quotidien « Le Monde » le 5 décembre dernier) pour demander au Gouvernement et aux parlementaires d’agir au plus vite pour permettre la mise en place d’un revenu universel de base sur leurs territoires.

Dans la continuité des engagements pris par son prédécesseur en avril 2020, la Présidente demande la mise en place de cette allocation « sans contrepartie mais avec un accompagnement renforcé, automatique pour résoudre le problème du non-recours aux droits, ouvert dès 18 ans pour lutter contre la précarité des plus jeunes, dégressive en fonction des revenus d’activité et d’un montant égal au seuil de pauvreté. »

La pandémie mondiale que nous traversons et qui se traduit par une crise économique et sociale sans précèdent nous oblige à agir vite pour lutter contre une vague massive de pauvreté. Le revenu universel répond à une adaptation, un renforcement de notre modèle de protection sociale en l’adaptant à des situations de crises d’une telle ampleur.

S’il convient de saluer, le vote à l’Assemblée nationale du 3 décembre visant à ouvrir un débat national sur la création d’un « filet de sécurité inconditionnel et universel », l’heure n’est plus aux discussions mais à l’action indique la Présidente.

Département du Gard

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS