Femme (CR Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 25 novembre célèbre la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. À cette occasion, la ville de Sète met en place une sensibilisation générale et un rappel des services d’accompagnements en cas de problèmes de violence conjugale sur les femmes ou les enfants. 

VOIR AUSSI : [Tribune] Le 25 novembre 2020 : Brisons le silence !

Depuis le 23 novembre, au commissariat de Sète, la « salle Mélanie », nom de la 1ere enfant victime entendue, est ouverte. Il s’agit d’un espace de travail spécialement aménagé pour soutenir les enfants victimes de maltraitances et agir contre les violences conjugales.

L’objectif de cet espace ? Aider les enfants à libérer leur parole. Cette salle est équipée de matériel audio et vidéo pour éviter à ces derniers de répéter leur déclaration.

Depuis 2004, sont instaurés des dispositifs d’accompagnement pour les victimes de violences conjugales. 

Depuis 2004, a été mise en place une délégation à la condition féminine. L’installation en 2006, au Cyber Espace du Réseau inter-associatif Via Voltaire, permet de traiter les situations d’urgence et l’accueil d’une permanence hebdomadaire du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CDIFF).

Symboliquement, des bougies seront allumées le 25 au soir à l’hôtel de ville, en hommage aux victimes de violences.

Quatre structures proposent des permanences permettant de rencontrer une conseillère juridique, une conseillère conjugale et familiale et/ou de consulter gratuitement un avocat-conseil.

– Au Cyber Espace
Accueil de jour tous les lundis de 9 h à 16 h et tous les jeudis de 9 h 30 à 12 h 30 avec le CDIFF (conseillère juridique, familiale, défenseur des droits, avocat). Les entretiens peuvent donner lieu à un suivi psychologique ou à un accompagnement à l’emploi.

– Au CCAS de la Ville
Accueil et accompagnement des victimes : tous les jours de la semaine, de 8h30 à 17h sans rendez-vous. Santé, aide alimentaire et financière, relogement, ouverture des droits, justice font partie des thématiques prises en compte par le CCAS.

– Au commissariat de Sète
Dans la continuité d’un plan de lutte global initié il y a deux ans, une assistante sociale tient depuis le 1er septembre 2019 une permanence, dans un espace dédié et confidentiel. Une initiative issue d’un groupe de travail créé en 2017 dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPDR)

Numéros utiles :  Association CDIFF : 04 67 72 00 24 / CCAS : 04 67 51 65 00. Cyberespace : 4 rue Robespierre, quartier Château Vert / 3919, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Lodève : parcours culturel, l’Art Urbain à la rencontre du public

Toujours avec LineUP, le projet : « Le Musée dans la rue » se poursuit à Lodève. Un lieu d’art, un musée, une galerie s’associent aux parcours de découverte du Street-Art proposés...

Régionales 2021 : Carole Delga dévoile ses porte-parole

Lancé le 10 mai dernier, l’appel au rassemblement de la gauche écologiste et citoyenne d’Occitanie réunit aujourd’hui plus de 1300 soutiens. L’appel a été  lancé par le Parti Socialiste, le...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES