[Communiqué de presse] FO : La mairie de Montpellier annonce le recrutement de 60 agents et de 34 ATSEM

Octobre 2020, mobilisation FO devant la mairie de Montpellier
Octobre 2020, mobilisation FO devant la mairie de Montpellier - Photo © FO

[Communiqué de presse] Syndicat national unifié des directeurs, instituteurs et professeurs des écoles de l’enseignement public FO.

FO et des non-syndiqués reçus en délégation : La mairie de Montpellier annonce le recrutement de 60 agents et de 34 ATSEM ! C’est une victoire pour nos conditions de travail ! 

Suite à la décision qui avait été prise durant une RIS de demander une rencontre conjointe avec la Mairie et le DASEN et d’appeler à un rassemblement le 14 octobre, plusieurs collègues ont fait remonter des motions d’école, pointant en particulier les conditions d’enseignement. 

En effet, un manque flagrant d’agents d’entretien et d’ATSEM en particulier, rendait le travail particulièrement pénible, dégradant la qualité de l’accueil des élèves et des enseignements. 

Aussi, c’est assez naturellement que le SNUDI FO a proposé aux autres organisations d’appeler unitairement à ce rassemblement, mais également au syndicat FO des territoriaux de la Mairie de Montpellier (l’employeur des agents et des ATSEM étant la Mairie de Montpellier). Le tout, avec le soutien de la FNEC et du secrétaire de l’Union départementale, Gilbert Fouilhé, qui était présent au rassemblement. 

50 collègues, ATSEM, parents d’élèves, retraités, citoyens, se sont donc rassemblés ce jour pour demander, entre autres, des mesures de recrutement auprès de la Mairie. 

La délégation, constituée de représentants du SNUDI, de FO territoriaux, d’un parent d’élève et d’une directrice a été reçue par le directeur de cabinet et sa collaboratrice. Lors de cette entrevue, il nous a été annoncé le recrutement en urgence de 34 Atsem et de 60 agents. Une discussion a eu lieu sur les raisons d’un absentéisme structurel, et l’accent a été mis sur la nécessité d’offrir des perspectives de carrières pour les agents. 

Autant le dire : dans ce contexte d’attaques contre les services publics, d’inflexibilité quant aux créations de postes nécessaires, c’est une victoire et un appel d’air. C’est également la démonstration qu’il est possible de combattre et de gagner, même dans un contexte marqué par une régression sociale sous couvert de COVID. 

Bien entendu, tous les problèmes ne sont pas réglés, loin de là, mais pour ce qui concerne une partie substantielle des revendications que nous avions à formuler en direction de la Mairie et qui va impacter nos conditions de travail, nous ne pouvons qu’être satisfaits. Nous serons bien entendu vigilants quant à la suite, et nous serons reçus à nouveau début décembre pour faire le point. 

Le SNUDI FO 34 continuera son combat sur l’ensemble des revendications. La délégation demande à être reçue par le DASEN afin d’évoquer les revendications qui concernent plus spécifiquement l’éducation nationale. 

Vive le syndicalisme indépendant ! Syndiquez-vous ! Rejoignez un syndicat qui combat, rejoignez Force Ouvrière ! 

Le SNUDI FO 34, Montpellier, le 14 octobre 2020.

VOIR AUSSI, [VIDEO] Montpellier : La crise couve dans les écoles de la Ville. FO tire la sonnette d’alarme !