Montpellier : Espace culturel au Quartier St Martin

Fresque MIST (CR Spf34)

La Fédération du Secours Populaire de l’Hérault a inauguré un Espace Solidarité dans le quartier de Saint Martin à Montpellier. Le concept ? Créer un lieu où promouvoir la vitalité culturelle et l’expression artistique ! 

VOIR AUSSI : Montpellier : Le SCUM se mobilise pour les étudiants refusés en Master

Le projet a été lancé l’année dernière. Ce chantier collaboratif a rassemblé plusieurs bénévoles motivés et polyvalents épaulés par Camille Adra, une architecte et une artiste.

Dès janvier 2020, la Mission Locale Jeune du Quartier Près d’Arène et l’APS34 (Association Prévention Spécialisée de l’Hérault) se sont mobilisées pour encadrer des jeunes volontaires pendant les semaines de chantier. En Mars, 4 jeunes orientés par l’APS et la MLJ ont élaboré les premières bases de construction : comptoir et parois du coin café.

Le chantier a continué après le confinement avec la participation de 7 jeunes, dont 3 filles et 2 garçons initialement présents à la première phase de construction en mars. Durant cette reprise de chantier, les jeunes se sont adonnés aux découpages et assemblages du mobilier et des étagères.

En quoi consiste ce nouvel espace de solidarité ?

Lieu d’exposition, espace de lecture, espace de détente et espace café : Tout est propice à la convivialité. Afin d’accompagner l’installation de ces nouveaux locaux, la SPF34 prévoit la réalisation de projets artistiques accompagnés d’activités de médiation au sein du quartier.

Du 7 au 11 septembre, l’artiste Mist a offert au SPF34 et aux habitants du quartier Saint Martin, la réalisation d’une fresque de 110m2. Cette réalisation colorée permettra de dynamiser le quartier et de tisser les liens indispensables entre les bénévoles du SPF34 et les habitants.

Découverte de deux artistes dessinateurs de BD pendant 3 semaines !

Le public est invité à venir découvrir ce nouveau lieu d’échanges culturels et solidaires, avec la présence des BD de deux dessinateurs talentueux.

Le premier se nomme Mickaël. Il transportera spectateurs et lecteurs dans son univers mangas bercé par les héros de son enfance. L’artiste est effectivement très inspiré par la génération du Club Dorothée ainsi que par les Comics Marvel. Le second se nomme Quincy. Un univers rock’n’roll est dépeint dans sa première BD Fuzz Boy, autoédité à la manière fanzine.

D’autres projets artistiques sont en perspective et les équipes de bénévoles travaillent actuellement sur le futur programme !