Frontignan : Clara et Diana, volontaires européennes, confinées

Clara et Diana, européennes, volontaires et confinées (CR Ville de Frontignan la Peyrade)

Arrivées le 1er mars, d’Espagne et du Portugal, les deux jeunes femmes se sont engagées pour 8 mois en volontariat dans le cadre du corps européen de solidarité à Frontignan la Peyrade.

VOIR AUSSI : Frontignan : Marché de plein air, c’est reparti dès ce jeudi 21 mai

Clara Cera Brisa, 26 ans, venue de Mataro, en Catalogne, et Diana Ribeiro, 21 ans, arrivées de Vizela au nord du Portugal, effectuent respectivement leur volontariat à la Direction culture, fêtes et jumelages et au service jeunesse de la Ville. Arrivées au 1er mars, les deux volontaires ont très vite été contraintes de rester confinées dans l’appartement mis à la disposition par la Ville.

Une mission arrêtée par le confinement

Sur cette aventure particulière et inattendue, c’est peut-être Clara étudiante en communication événementielle, qui exprime le mieux, le sentiment des deux jeunes femmes, « j’aurais préféré la normalité, mais ça s’est bien passé. J’en ai profité pour faire beaucoup de français ». Une expérience, un peu plus difficile, pour Diana, en formation animation socioculturelle, « c’était un peu difficile au début, ma famille m’a beaucoup manqué. Mais finalement je me suis occupée, j’ai peint et fait des photos. J’aime bien cette ville ».

Accompagnées par les associations de jumelages, les jeunes volontaires sont aussi restées en lien avec une professeure de français, Nadia Nadolny, bénévole de l’association Femmes en Languedoc-Roussillon/FLR qui a accompagné les deux volontaires à travers, des cours à distance.

Contrainte de rentrer en Espagne pour des raisons personnelles, Clara, qui a rédigé un blog (en catalan) sur le confinement, souhaite revenir dès le début du mois de juillet afin de pouvoir accompagner les expositions estivales. « Cette mission me plaît, j’aime Frontignan ». Même enthousiasme chez Diana, impatiente elle que les activités, les animations et les rencontres se multiplient à Frontignan la Peyrade.