[Tribune] Plusieurs partis et organisations de l’Hérault appellent au report de la rentrée dans les écoles et les établissements scolaires.

VOIR AUSSI : Coronavirus : 607 hospitalisations en cours et 412 décès à l’hôpital, en Occitanie


Appel pour le report de la rentrée dans les écoles et les établissements scolaires

Nous, élus, maires ou conseillers municipaux, Départementaux ou Régionaux, députés, et organisations, nous sommes très inquiets concernant les annonces de réouverture des écoles et des établissements scolaires, en particulier pour le 11 mai.

Nous ne savons pas comment l’épidémie va se poursuivre, mais allons-nous prendre des risques ? Il s’agit de nos enfants, de leurs familles, de leurs enseignants mais au-delà, de la population. Nous voulons pouvoir sortir du confinement, mais nous voulons la sécurité.

Comment savoir si le virus est dangereux pour les enfants, alors que certains ont des lésions sans avoir eu de symptômes ?

Il vient d’être révélé des cas en France et en Angleterre, d’enfants avec des atteintes cardiaques, qui seraient en lien avec le covid19 ? A cela se rajoute le fait que les gestes barrières sont difficiles voire impossibles à automatiser chez les petits, et que ceux-ci vont évoluer dans des espaces confinés.

Comment comprendre la réouverture des écoles alors que d’autres lieux, comme les cafés et les cinémas, eux, seront fermés ?

Il est vital d’appliquer ici le principe de précaution ; en effet, pourquoi les enfants de nos écoles et leurs enseignants ainsi que tous les personnels deviendraient subitement les premiers de cordée ?

Surtout, les enseignants, les directeurs d’école et les élus seront-ils tenus responsables en cas d’incidents dans un établissement ? Une fois de plus depuis le début de cette crise, le gouvernement se défausse de ses responsabilités sur des élus locaux et les collectivités territoriales, qu’il n’a eu de cesse de mépriser et d’asphyxier depuis le début de son quinquennat. Ce sont pourtant déjà elles qui sont au premier rang pour pallier les insuffisances de l’Etat, notamment en ce qui concerne l’achat des masques !

Enfin, il incomberait aux parents de prendre la température et de fournir des masques… dans le même temps, la médecine scolaire est totalement exsangue !

Il y a trop d’inconnues, d’incohérences, qui se rajoutent à des discours contradictoires d’un moment à un autre ; et l’absence de dépistage de la population ne peut que renforcer notre volonté de ne pas voir les enfants et leur entourage être exposés en premier.

Dans ces conditions, nous demandons que la rentrée soit reportée à une date ultérieure, pour que l’on puisse rouvrir écoles, collèges et lycées en étant surs que nous ne prenons aucun risque pour notre jeunesse, leurs familles, et l’ensemble de la population.

Premiers élus signataires : René Revol, Maire de Grabels ; Pierre Polard, Maire de Capestang ; Muriel Ressiguier, Députée LFI 34 ; Nicolas Cossange, conseiller régional Occitanie, secrétaire fédéral du PCF de l’Hérault ; Jean Claude Rodriguez, Maire de Brissac ; Sylvie Gisbert, adjointe au maire de Capestang ; Jean-Marie Lalande, élu municipal à Saint Gely du Fesc ; Chantal Vivancos, conseillère municipale de Saint Pons de Thomières ; Georges Cèbe, Maire de Saint Pons de Thomières ; Laurent Pellissier, conseiller municipal à Saint Pons de Thomieres ; Jean-Claude Vivancos, conseiller Délégué Mairie de Capestang ; Annie Ducla, adjointe au Maire de Capestang ; Jean-Pierre Berraud,  Maire de Saint-Martin de l’Arçon ; Christian Jacques, adjoint au maire de Faugères ; Jean Pierre Perez, Maire de Vendres; Michel Royo, adjoint à l’urbanisme, conseiller municipal de Vendres ; Gérard Schlindwein, conseiller municipal de Vendres ; Laurent Baibarac,  conseiller municipal à Castries ; Bernard Coste, Maire de Camplong ; Christine Pujol, conseillère municipale à Saint Gély du Fesc ; Michael Anders, conseiller municipal à Saint Pons de Thomières ; Jean-Pierre Muscardini, conseiller municipal, Verreries de Moussans ; Jean Louis Fellous, conseiller municipal à Saint Gély ; Richard Vassakos, conseiller municipal de Vendres

Partis/organisations : PCF34, PG34, POI34, ensemble ! 34, Montpellier Insoumise – les Insoumis.es de Montpellier, Groupe des Insoumis du Biterrois, France Insoumise 34

Il est possible d’envoyer sa signature à l’une de ces adresseslaunais.maryse@neuf.fr ; patrickseguin34@gmail.compcf.herault@wanadoo.frensembleherault@gmail.com