450.000 petites entreprises touchées par la crise sanitaire, ont sollicité le fonds de solidarité. Jour 20, d’une situation inédite d’urgence, face à un fléau qui frappe toute la planète : Covid-19, apparu au mois de décembre 2019 en Chine.

VOIR : Évolution des cas de Covid-19 en temps réel dans le monde

Suivez cet article aujourd’hui [05-04-2020 : Mis à jour tout au long de la journée _]

Le Fonds de Solidarité

450.000 petites entreprises touchées par la crise sanitaire ont sollicité le fonds de solidarité qui leur permet d’obtenir une indemnisation de 1500 euros. Ce fonds de solidarité permet de verser 1500 euros aux petites entreprises, dont le chiffre d’affaires a chuté considérablement au mois de mars. Pour le ministre de l’Économie et des Finances : « depuis le début de cette crise, nous avons fait un choix stratégique, protéger les salariés et les entreprises pour éviter la casse sociale. Notre réponse a été massive et immédiate. Nous la musclerons autant que nécessaire.« 

[Lien] Coronavirus Covid-19 : Les mesures de soutien aux entreprises

Assouplissement des conditions d’accès

Autres détails : assouplissement des conditions d’accès, les petites entreprises, micro-entrepreneurs et indépendants, dont le chiffre d’affaires est inférieur à un million d’euros, pourront recourir à ce fonds, en avril. Désormais, entre avril 2019 et avril 2020 : il ne faudra plus justifier d’une perte de revenus de 70%, mais de 50%. Bruno Le Maire lâche aussi dans un tweet : « on ne relance pas une économie en augmentant les impôts. On la relance en investissant et en aidant les secteurs sinistrés.« 

200.000 volontaires pour aller travailler dans les champs

C’est fait, Didier Guillaume le ministre de l’Agriculture semble avoir réussi sa campagne « des bras pour ton assiette. » Le cap des 200.000 volontaires pour aller travailler dans les champs a été franchi. 207.000 volontaires se sont inscrits sur la plateforme Wizifarm qui met en relation employeurs et travailleurs agricoles. Un espoir pour ce secteur actuellement fragilisé par la fermeture des frontières qui empêchent les travailleurs étrangers de participer aux récoltes.

8078 morts

8078 personnes sont mortes depuis le 1er mars du Covid-19 en France. 357 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures.