Suite à la parution de deux articles sur le site Métropolitain (lundi 23 et mercredi 25 mars), reprenant mon communiqué du 20 mars 2020, je ne souhaite pas polémiquer et j’apporte les précisions suivantes : 

Mon communiqué datant du vendredi 20 mars faisait le constat d’une présence trop importante ce jour dans le magasin. Cela était permis par une interprétation de la circulaire préfectorale du même jour, qui permettait une présence jusqu’à 550 dans le magasin. Les salariés du supermarché et leur syndicat représentatif ont lancé une procédure le même jour pour que cette situation soit corrigée.

Je regrette d’ailleurs que les auteurs de l’article et Madame la Maire de Saint Clément de Rivière n’aient pas pris le soin de les interroger. 

Suite à notre démarche auprès de la Préfecture, celle-ci nous a fait savoir qu’elle intervenait auprès de toutes les enseignes pour que les meilleurs dispositifs de protection soient mis en place.

Lundi 23 mars, nous avons pu constater que de nouvelles dispositions avaient été prises par les gérants du magasin, permettant de mieux protéger les clients ainsi que les caissières

Je me félicite de ces aménagements. Il me semble également urgent que les salariés qui interviennent dans les rayons soient également protégés par des masques et des gants.

Je suis convaincu des efforts de tous pour la protection des populations dans cette crise sanitaire majeure.

René Revol
Maire de Grabels